Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GVA-6oct07-d--part-de-la-mar.jpg
La Marche de Safran a réuni quelques 300 personnes de samedi à Midi à Genève.
Les manifestants, tous de rouge vêtus et couronnés d’ombrelles dorées de Birmanie, ont parcouru en boucle le pont des Bergues et le pont de la Machine.
Au retour à l'île Rousseau, au milieu du pont des Bergues, les personnes ont lancé des pétales de fleurs dans le Rhône en symbole des larmes et des victimes de Birmanie, le pont : symbole du dialogue et de la réconciliation.

Dans de nombreuses capitales autour du monde, une manifestation de soutien "rouge safran" a eu lieu à midi ce jour-là.
Sauf dans une, à Rangoon, où les manifestant ne peuvent plus s'exprimer.

Des personnes démotivées, disent : « mais qu’est ce que ça va changer, le fait que je vienne manifester à Genève ? 
Sachez que :
Chaque personne qui manifeste à la place des Birmans est une pierre à l'édifice de la liberté. Grâce à la pression internationale, grâce à chacun de vous de nous, le gouvernement birman montre des signes d'ouverture jamais vus auparavant. Ne relâchons pas la pression maintenant qu’une lueur d'espoir apparaît enfin.
Par exemple, Aung San Suu Kyi est apparue à la télévision birmane, alors qu'il y a quelques jours seulement, le fait de prononcer son nom était interdit.

Des images parviennent par satellite en Birmanie, cela redonne du courage aux Birmans. Et nous pensons que cela gêne aussi pas mal le gouvernement du général Than Shwe de savoir que le monde entier connaît la vérité et demande à la junte de la retenue et le dialogue avec l’opposition.
 
Association Suisse-Birmanie
Tag(s) : #Birmanie