Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vue de la plage    Dessin: Harn Lay / Irrawaddy.com

L'errance des Rohingyas, un nouveau scandale
!

Les Rohingyas, musulmans apatrides, vivent en majorité dans l'Etat de Rakhine (autrefois appelé Arakan), dans le nord-ouest de la Birmanie, le long de la frontière avec le Bangladesh. Leur nombre est estimé à deux millions environ, y compris ceux qui ont choisi l'exil. Leur histoire remonte au VIIe siècle, lorsque des commerçants arabo-musulmans sont venus s'installer dans la région. Ils étaient considérés comme l'un des groupes ethniques indigènes de la Birmanie après l'indépendance, mais le régime du dictateur Ne Win leur retira leur identité constitutionnelle et, par une loi de 1983, le statut de minorité ethnique. Privés de la citoyenneté birmane, les Rohingyas sont, depuis, exposés à toutes les discriminations et, sans éducation ni ressources, sans accès à la terre et à la propriété, ont sombré dans la misère. Ils sont largement dépendants de l'aide internationale et d'ONG comme Aide médicale internationale ou Action contre la faim, qui ont elles-mêmes beaucoup de difficultés à travailler dans cet Etat.

Contraints à l'exil, des Rohingyas ont tenté de fuir sur des bateaux de fortune en direction des côtes thaïlandaises, où ils ont été rejetés dans les eaux internationales par les forces de sécurité thaïlandaises, sans moyen de navigation, sans nourriture et sans eau. Certains d'entres eux ont été retrouvés vivants sur des plages en Indonésie, mais la plupart sont portés disparus.
La communauté internationale est profondément choquées par le traitement accablant réservés aux milliers de Rohingyas.
En savoir plus dans www.birmanie.ch
Tag(s) : #Birmanie