Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soyons acteurs de la lutte contre la déforestation par un petit clic de souris pour signer la pétition lancée par Greenpeace. C'est ICI

En Suisse nous avons eu Bruno Manser qui a largement contribué à la sensibilisation du public sur le scandale des exploitations des bois tropicaux des forêts pluviales. Ce qui a conduit de grands groupes commerciaux comme Migros à ne plus vendre de bois tropicaux issus de coupes illicites et d'imposer le label FSC* pour guider les consommateurs. Depuis la mystérieuse disparition de Bruno Manser à Bornéo, "Bruno Manser Founds" continue son travail, en sa mémoire.

Mais qu'en est-il en France et en Europe? Le bois de teck est toujours un argument publicitaire très vendeur pour les meubles de jardin. Il existe pourtant des bois tout à fait résistants aux intempéries comme le robinier, cultivé dans des forêts bien de chez nous. Nous n'avons pas besoin de teck.

En Indonésie, Birmanie et Thaïlande, trois pays que je connais bien:
L'Indonésie affirme contingenter son exploitation de teck par des coupes provenant de cultures situées à Java, mais dans ce pays où la corruption fait loi, quant est-il des forêts de Bornéo (Kalimatan), de Sumatra, les autres îles de l'archipel Indonésien où pousse cette essence ? Elles sont pillées sous haute protection.
En Birmanie, la junte militaire rase et vend ses forêts en toute impunité. Lorsqu'on survole les régions frontalières qui séparent la Birmanie de la Thaïlande, parfois le tracé de la frontière est net. Du côté thaï c'est bien vert, mais de l'autre ce n'est que désolation, la terre est nue, pelée, à perte de vue à l'intérieur des terres. C'étaient de belles forêts de tecks séculaires qui ont fait place à des collines mortes pour longtemps.
Quant à la Thaïlande, le commerce de teck illicite est très sévèrement punie par des mois de prison. J'ai personnelement vu une arrestation, ça ne badinait pas. Le chauffeur du camion contenant des grumes en provenance de Birmanie a été immédiatement menotté et emmené sans ménagement par des policiers en civil, sa cargaison confisquée sur le champs. La corruption est en très nette régression en Thaïlande et il existe une réelle prise de conscience pour la protection de la nature grâce aux interventions de la famille royale qui est très respectée.

Arrêtons d'acheter du teck et autre bois non labellisés FSC* !
Et signons la pétition de Greenpeace !

■Sylvia

La section suisse de Greenpeace est partenaire du Bruno-Manser-Fonds pour le projet foretsanciennes.ch et participe à la campagne en faveur des forêts pluviales africaines de Greenpeace International.
*FSC= Forest Stewardship Council
Tag(s) : #Sur la planète des humains!