Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ayez une pensée pour les gens qui ne peuvent pas s'exprimer librement chaque fois que vous mettrez quelque chose en ligne...
En Birmanie, l'accès à Internet est soumis à autorisation et les emails sont lus et contrôlés. Malgré cela, des personnes courageuses réussissent à faire passer des informations interdites par la censure de la junte militaire.

Un célèbre blogueur birman, Nay Phone Latt, l'une des figures de la "rébellion safran" qui a opposé en septembre 2007 la junte birmane à un mouvement populaire mené par des moines bouddhistes, a été condamné à vingt ans de réclusion le 11 décembre 2008. Nyan Win, 28 ans, qui bloguait sous le pseudonyme Nay Phone Latt , est l'un des jeunes cracks birmans de l'informatique qui ont contribué à informer le monde, via Internet, lors des grandes manifestations contre la junte. Il avait été arrêté dans un cybercafé de Rangoun le 29 janvier 2008.

NB. Dans l'attente de la fin du procès d'Aung San Suu Kyi, l'Association Suisse-Birmanie, Amnesty et la FIFDH prépare une manifestation à Genève.
Nouvelles du procès et des événements ─> www.birmanie.ch

■Sylvia
Tag(s) : #Birmanie