Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi dernier, vendredi noir.

 

J’étais à mon ordinateur lorsque les poules se sont misent à crier. Le temps que je sorte, un chien était sur le point d’attraper mon coq Coco, terrorisé, aplati sous le romarin. J’ai chassé le chien et chercher le propriétaire qui devait se promener avec son chien. Rien ni personne dans la rue, ce jeune chien berger au collier rouge était seul dans le quartier. Il semblait perdu à courir dans tous les sens. J’ai ramassé mon coq encore tétanisé et commencé à rassembler toutes les poules dispersées dans l’affolement. C’est là que j’ai vu Blackie gisante et déjà morte, le corps complètement écrasé par la gueule du chien. Pauvre Blackie, elle a sans doute voulu protéger ses petits.

 

Passé le choc, les survivants se sont immédiatement réfugiés dans leur poulailler serrés les uns contre les autres. Ne sachant pas si ce salle chien tueur de poules allait revenir, j’ai fermé leur porte avant de partir à mon cours de comptabilité.

 

Maintenant la rousse s’est naturellement appropriée les poussins, heureusement pour eux.

 

DerniereBlackie600.jpg
La dernière photo de Blackie accompagnée par ses deux poussins

 

Blackie a supporté les brimades de la rousse favorite du coq, mangeait après les autres, ne bronchait jamais. Blackie fut dévouée pour ses poussins malgré les assauts de la rousse pour les lui voler. Nous sommes tristes de ne plus voir son regard par en-dessous sa crête tombante comme une frange qui lui donnait un charme fou.

 

Adieu Blackie, tu étais une bien brave poule.

Tag(s) : #Z'animaux